Saint Georges de Camboulas : un lieu confidentiel entre histoire et légende

Quel est le point commun entre l’église méconnue de Saint Georges et les célèbres édifices religieux que sont la cathédrale de Rodez et l’abbatiale de Conques ?

 

Saint-Georges de Camboulas © B. Astoul / Tourisme-Aveyron

 

Étonnamment, son tympan, qui provient de la première cathédrale de Rodez (détruite à la fin du 13ème siècle) et qui est aussi la copie conforme du Christ en Majesté du tympan de l’abbatiale de Conques. Outre cette originalité, ce site sauvage et bucolique séduira les amoureux de vieilles pierres, de nature et de randonnées. Une forêt de sapins immenses entoure l’église et l’oratoire et surplombe un joli pont de pierre sur le Viaur et le chemin de grande randonnée (GR62).

 

Saint-Georges de Camboulas : tympan © B. Astoul / Tourisme-Aveyron

 

En période de Noël, il se dit qu’on entend les cloches, disparues pourtant depuis plusieurs siècles et que l’eau puisée à ce moment devient miraculeuse… D’autres légendes courent que vous découvrirez sur place, ainsi que des curiosités comme ce sarcophage creusé dans le rocher, ou encore sur la route d’accès, à hauteur d’un hameau, toute une série de sculptures sur bois étonnantes d’un artiste Salarsipontain.

 

Saint-Georges de Camboulas : sculptures © B. Astoul / Tourisme-Aveyron

 

Accès : entre Flavin et Pont de Salars sur la D911, prendre à droite au panneau « Saint Georges », une petite route d’environ 2,5 km vous mène directement au site.

 

Le circuit de randonnée

 

Visitez le Lévézou

 

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réponse