Pond de Millau icone introduction proposez votre article Envoyez un message Allez sur Twitter Allez sur Facebook Voir les flux RSS

Le Blog
Découvrir l'Aveyron

Bienvenue sur le blog « Découvrir l’Aveyron » ! Ici, c’est l’Aveyron comme vous ne le connaissez peut-être pas : retrouvez des idées de visites, les endroits à ne pas manquer, des retours d'expérience… Tout pour vivre l’Aveyron pleinement !

Tour de l’Aveyron en voiture électrique

Par Hélène | 10 octobre 2017 | Catégories Découverte, En famille | 1 Commentaire

Des vacances en famille en Aveyron, en mode électrique !

 

Départ le 19 août de Cassagnes-Bégonhès, direction la Vallée du Tarn pour commencer un petit tour de l’Aveyron en voiture électrique. La Zoé est chargée, le coffre est plein, notre fille de 2 ans et demi est installée et nous voilà partis tous les trois.

 

Cela ne fait qu’un mois que nous avons la Zoé et bien que nous ayons préparé, repéré les bornes de recharge grâce à des applis et calculé les itinéraires, nous partons en itinérance avec un peu d’appréhension.

 

Nous traversons d’abord le Lévézou (Villefranche-de-Panat, le site des Canabières…) pour nous rendre au Viala-du-Tarn où notre virée commence par un apéro balade d’un peu plus d’1 heure sur le bateau croisière le Héron des Raspes : une balade commentée et un apéritif à base de produits locaux. Très sympa pour profiter de la lumière de fin de journée !

 

Balade fluviale dans les Raspes du Tarn Héron des Raspes, Aveyron

 

Après un bon repas à la guinguette de Saint-Rome-de-Tarn, nous arrivons dans la nuit à notre première chambre d’hôte : la Saisonneraie au hameau de Saint-Georges-de-Luzençon. Au réveil, nous avons droit à une vue surprenante sur le viaduc de Millau, un petit déjeuner parfait et des hôtes adorables. Nous partons ensuite pour La Couvertoirade.

 

Vue depuis La Saisonneraie, chambre d'hôtes en Aveyron

Vue depuis notre chambre d’hôtes au petit matin.

 

Célèbre village fortifié, classé « Plus Beaux Villages de France » nous n’y étions jamais allés. Parking payant (3 euros) obligatoire, nous choisissons la visite libre (3 euros/pers) et montons sur les remparts pour admirer la vue. Balades dans les rues piétonnes, petits achats… nous montons au château qui est fermé quand nous arrivons, nous n’allons pas jusqu’au moulin et profitons plutôt de la jolie terrasse ombragée autour d’un repas succulent au bar à vin « au 20 » où nous nous régalons !!!

 

La Couvertoirade, Aveyron

Balade à La Couvertoirade

La Couvertoirade, Aveyron

Les toits de La Couvertoirade

Restaurant à La Couvertoirade Restaurant à La Couvertoirade

 

Nous quittons les lieux direction Nant pour une sieste dans le parc ombragé, j’en profite pour arpenter les petites rues et trouver des bouquins chez un bouquiniste récemment installé, puis un petit tour à la brocante, dans les galeries d’art, j’adore ces petites boutiques…

 

Bouquiniste à Nant, Aveyron

Bouquiniste à Nant

 

Fin d’après-midi nous partons pour Pailhas, à quelques kilomètres de Compeyre, où nous sommes très bien accueillis dans la magnifique maison de nos hôtes du Fréjals. Nous discutons autour d’un verre avec nos hôtes et laissons notre fille se défouler dans le magnifique jardin. Nous mangeons à Compeyre à l’Estanquet sur la place du village, et admirons la vue… nous sommes sous le charme avec une balade à la tombée de la nuit où nous admirons les maisons pour conclure cette belle journée.

 

Vue de Compeyre, Aveyron

Compeyre

 

Lundi 21 août, après avoir pris plaisir à visiter toute la maison et discuter des travaux faits par les propriétaires, nous partons direction le château de Peyrelade. Une route étroite nous mène à ce château impressionnant… Il fait déjà chaud lorsque nous grimpons là-haut, c’est époustouflant ! Le parking est gratuit, l’entrée coûte 3 euros par personne, un vrai coup de coeur pour ce château qui fait partie de la route des Seigneurs.

 

Château de Peyrelade, Aveyron

Château de Peyrelade

 

Château de Peyrelade, Aveyron Au château de Peyrelade

 

Vue depuis le Château de Peyrelade

Panorama depuis le château de Peyrelade

 

Nous partons chercher la fraicheur en roulant dans les gorges de la Dourbie pour arriver au Rozier où nous avions prévu de recharger la voiture. Un pique-nique au bord du Tarn où les plus courageux se baignent (Mathieu), l’eau est très fraiche ! On quitte la chaleur du sud Aveyron pour monter dans le nord.

 

Le Rozier, gorges du Tarn

Le Rozier, gorges du Tarn

 

Une petite route étroite qui nous fait penser à la Corse nous mène jusqu’à Mostuéjouls… Nous continuons toujours vers le nord en faisant une halte rafraichissante au joli village de Saint-Côme-d’Olt ainsi qu’à la coulée de lave de Roquelaure.

Eglise de Saint-Côme-d'Olt, Aveyron

Eglise au clocher tors de Saint-Côme d’Olt

Coulée de lave de Roquelaure, Aveyron

Coulée de lave de Roquelaure

Nous arrivons en fin d’après-midi à Séguis, chez notre hôte, hameau à coté de Laguiole. Une magnifique bâtisse typique rénovée où Benjamin nous accueille. Nous profitons du jardin où notre fille s’amuse comme une folle.

 

Un copieux repas à la célèbre maison Brouzes Favier dans Laguiole et nous rentrons dormir avant d’attaquer notre journée sportive du lendemain.

Le lendemain matin, (mardi 22 août) un déjeuner tout aussi copieux (pain perdu, fouace maison…) nous donne des forces !

 

Nous traversons une petite partie de l’Aubrac pour arriver à Sainte-Geneviève-sur-Argence, où nous louons des vélos à assistance électrique. Une « carriole » pour notre fille, le pique-nique et nous voilà partis pour 28 km aller retour.

 

Balade en vélo électrique à la presqu'île de Sarrans, Aveyron

Balade en vélo électrique à la presqu’île de Laussac

 

Direction la presqu’île de Laussac. En route, nous faisons une pause au belvédère qui domine l’impressionnant barrage de Sarrans. Arrivés au bord du lac, nous profitons de la vue et mangeons à l’ombre… Retour en mode « assistance électrique » pour remonter aisément jusqu’à Sainte-Geneviève-sur-Argence. Il fait chaud, la route est heureusement ombragée ! Un verre mérité à l’arrivée et nous reprenons notre voiture électrique pour rejoindre Entraygues-sur-Truyère.

 

Belvédère du lac de Sarrans, Aveyron

Le Belvédère surplombant le lac de Sarrans

 

En route, un panneau « Bès Bédène, site remarquable » nous intrigue, nous empruntons la petite route sur quelques kilomètres pour admirer ce village perché. Plus impressionnant d’en haut qu’une fois au coeur du village, un coup de coeur pour ce lieu !

 

Bez Bédène, Aveyron

Bés Bédène

 

Arrivés à Entraygues-sur-Truyère, nous faisons charger la voiture et nous nous installons dans notre chambre d’hôtes pour la nuit. Nous profitons du village et de son marché des savoir-faire : poteries, coutures, travail du bois… de nombreux artisans d’art se côtoient, la balade est très agréable, nous jouons aux jeux en bois qui sont installés et mangeons au Quai West, une cuisine fraiche, locale et délicieuse arrosée d’un vin local que j’adore !

Le lendemain, (mercredi 23 août) sous la grisaille, nous allons découvrir le charmant village du Fel. Je n’avais pas imprimé le circuit, du coup nous avons juste profité d’une petite promenade dans le joli village.

 

Nous longeons la fraîche et ombragée vallée du Lot jusqu’à Conques, un autre village classé « Plus Beaux Villages de France ».

 

Je n’ai jamais vu autant de monde à Conques ! Après avoir payé 4 euros de parking, nous déambulons dans les jolies rues et mangeons au Parvis. Un tour dans l’Abbaye, dans le cloitre…

Dans les rues de Conques, Aveyorn

Dans les rues de Conques

Conques, Aveyron

Nous quittons les lieux vers un autre site majestueux : Peyrusse-le-Roc. Nous traversons donc le bassin decazevillois avant d’arriver dans ce joli village qui semble loin de tout. Il fait très chaud, nous descendons par un petit chemin ombragé où d’un coup, la vue est impressionnante… Mathieu est le seul à monter sur les tours du roc del Thaluc…

Une pause rafraichissante dans le charmant village où nous découvrons quelques étonnantes sculptures…

Peyrusse-le-Roc, Aveyron

Peyrusse-le-Roc

Peyrusse-le-Roc, Aveyron

Nous allons ensuite dans notre chambre d’hôtes pour la nuit, la Maison de Louna. Un très beau parc parfaitement entretenu où se mêlent des objets chinés et une hôtesse qui nous accueille comme le feraient des copains ! Bref un petit paradis où en plus, on peut tout acheter ou presque !

 

Nous profitons du spa avant d’aller manger à Villeneuve sous les arcades et déambuler à la tombée de la nuit dans les rues de cette jolie bastide du Rouergue. Nous découvrons de nouvelles sculptures d’un artiste local, Pierre Prévost et notre fille court pour en trouver de toujours plus étonnantes ! Elles sont belles, drôles et terriblement poétiques !

 

Après une nuit sur des matelas « parfaits », Christine nous explique qu’ils proviennent d’une filature qui est juste à côté. Bon à savoir pour les prochains achats de literie !! Je fouine, des étoiles plein les yeux, dans la grange aux trésors avec Emmanuel le mari brocanteur décorateur de notre hôtesse avant de repartir avec quelques achats pour la maison !

 

Direction le célèbre marché du jeudi de Villefranche-de-Rouergue pour notre dernier jour. Une place sur les emplacements pour les voitures électriques nous permet de recharger la Zoé et d’être au coeur de la ville. Il y a un monde fou ! Nous nous promenons dans les allées colorées et parfumées, sous la halle, entre les marchands de vêtements, les charcutiers, les primeurs…

 

Un marché de petits et gros producteurs, où l’on aperçoit des petites mamies avec leur production du jardin : quelques tomates, des oeufs, une botte d’oignons, l’impression qu’elles sont là depuis toujours… Je reconnais aussi derrière une énorme foule, la célèbre soeur Marie qui vend ses fromages de chèvre… Nous mangeons Chez Lucien, une cuisine locale et gourmande pour un prix imbattable !

Marché de Villefranche-de-Rouergue, Aveyron

Marché de Villefranche-de-Rouergue

Marché de Villefranche-de-Rouergue

Puis il est l’heure du départ, nous partons en passant par Compolibat. Nous rentrons à la maison heureux de ces quelques jours plus dépaysants que nous l’imaginions !!

 

Le bilan de notre séjour en Aveyron en voiture électrique

 

Les trajets ont été très agréables ! C’est une petite voiture maniable et très silencieuse ! Les gens étaient souvent intrigués et posaient des questions ! On a même trouvé un papi qui prenait des notes lorsque la Zoé chargeait au Rozier!

 

Je le referai sans hésitation, plus écologique, plus silencieux et pour quelques jours c’est top !
Si nous étions partis en camping, cela aurait été sans doute différent !!

Seul regret : nous n’avons pas pu voir tout ce que nous avions planifié, et finalement nous avons passé peu de temps dans les hébergements. L’idéal aurait été d’arriver plus tôt ou d’y passer plusieurs nuits…
Bref de très belles maisons d’hôtes qui même le temps d’un week-end permettent le dépaysement!!

La borne électrique du Rozier

1 commentaire pour "Tour de l’Aveyron en voiture électrique"

Publié le 11 octobre 2017 à 15 h 42 min

superbe reportage sur l’Aveyron a bientôt j’espère

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Change the CAPTCHA codeSpeak the CAPTCHA code
 

Saisir le code

Twitter

@JePapote Mais justement, il faut se le faire offrir 😉
- Mercredi déc 13 - 11:10

Vous cherchez des cadeaux aux goûts de l'Aveyron ? Voici quelques idées... -> https://t.co/JCG7zFd5C8 🎁 #cadeaux https://t.co/fdAPdpYyA4
- Mercredi déc 13 - 11:08

RT @dept_aveyron: Il fait froid? en #Aveyron on a la solution ! Des farçous, des ris d'agneau, une soupe au fromage ou du veau, vous trouve…
- Mardi déc 12 - 10:55